Québec: (418) 997-6766
Toronto: (416) 605-0800

Inspiration

La gestion des connaissances à votre rescousse!

13/12/2018

La gestion des connaissances  à votre rescousse!

Tout le monde connaît bien l'encyclopédie en ligne "Wikipedia". On y retrouve un très vaste éventail d'informations générales sur les sujets les plus divers. Cet outil a complètement révolutionné le monde des encyclopédies qu'on retrouvait traditionnellement dans nos bibliothèques.

 

Aujourd'hui, il est possible pour les organisations de rassembler et tenir à jour leurs connaissances de la même façon que nous l'offre Wikipedia mais dans un environnement privé ! Voici plusieurs exemples d'informations qui peuvent ainsi aisément être partagées :

  • politiques et procédures
  • guides de formation
  • documentations fonctionnelles et techniques
  • définitions, concepts et méthodes reliés au domaine de travail
  • outils promotionnels
  • vidéos présentant des cas vécus, parcours inspirants, formations

 

Partagées dans un environnement sécurisé, toutes les informations nécessaires aux opérations d'une organisation peuvent y être placées. Notamment, des hyperliens intelligents entre tous les documents peuvent faciliter la recherche et la consultation.

 

Lorsque des organisations partenaires ont une vision de partage des connaissances, ces outils simples et modernes peuvent servir à partager :

  • des meilleurs pratiques
  • des rapports et des analyses
  • des politiques et procédures
  • des guides et formations

 

Les gains qu'offre la mise en place d'une gestion des connaissances sont nombreux. En voici des exemples :

  • réduire les pertes d'informations lors des changements de personnel
  • stimuler le partage des différentes ressources disponibles
  • inciter le personnel à la collaboration
  • éviter la création de documents qui existent déjà (et les dépenses que cela encourt)

 

Une telle démarche ne s'improvise pas. Vous voulez en discuter pour en savoir un peu plus ? Contactez-nous !

Inspirer la créativité!

16/04/2018

Inspirer la créativité!

La créativité organisationnelle est souvent associée à l’utilisation de techniques d’idéation lors de séances de créativité en équipe. On pense entre autres au Design Thinking dont on a beaucoup entendu parler ces dernières années. Efficaces pour guider et stimuler une séance de créativité en groupe, ces méthodes ne sont toutefois pas un gage de créativité organisationnelle.


Le potentiel créatif d’une organisation dépend d’abord des valeurs qui inspirent le quotidien et des moyens dont disposent les ressources humaines en place pour alimenter leur créativité personnelle.


Un diagnostic de climat de travail fournit des informations précieuses quant aux comportements ou valeurs sur lesquels une organisation doit porter son attention pour optimiser la créativité.


La mesure de certains indicateurs, l’ouverture à l’innovation notamment, la libre-expression et la collaboration, permet d’évaluer si le milieu de travail est propice ou non à l’expression de la créativité.


Lorsque nous accompagnons une organisation qui souhaite optimiser son potentiel créatif, nous prenons aussi le temps de donner aux ressources humaines en place des outils qui leur permettront de développer leur propre créativité et de la garder en éveil.


Dans le document que vous trouverez en cliquant sur le lien suivant, nous vous suggérons quelques moyens simples de vous connecter à votre créativité. Nous vous proposons de les appliquer au cours des quatre prochaines semaines et d’observer leur impact. À l’issue de cette démarche, nous vous proposerons un court exercice de réflexion.


Offrez-vous 4 semaines de créativité!


N’hésitez pas à communiquer avec nous si vous avez des questions!

Prendre le temps… de saisir l’instant présent

19/02/2018

Prendre le temps… de saisir l’instant présent

Offrir un environnement propice à la créativité, c’est essentiellement faciliter l’expression de la spontanéité et de la collaboration. Cela dit, notre capacité à exprimer notre créativité ne dépend pas que du contexte organisationnel dans lequel nous évoluons, elle dépend aussi de notre présence à nous-mêmes, à ce qui nous entoure.


Pour continuer d’avoir accès au puits de créativité qui nous habitent tous, il faut éviter de l’encombrer de stress. Nous vivons dans une culture qui valorise la boulomanie. Être un bourreau de travail contribue toutefois à bloquer notre source de créativité, de motivation et de plaisir et diminue notre capacité à saisir l’instant présent et les opportunités qu’il nous offre.


Il est donc essentiel de se réserver des moments de pause en définissant des limites claires au territoire occupé par la vie professionnelle:

  • heures de travail en soirée
  • visites au bureau la fin de semaine
  • dossiers qu’on traîne en vacances
  • appels qu’on prend en dehors des heures de travail
  • etc.


Il est aussi essentiel de s’offrir des occasions de ressourcement au travail, ne serait-ce que 10 minutes chaque jour:

  • marcher dans un parc
  • fermer la porte de son bureau et écouter de la musique
  • méditer
  • lire un poème, un livre sur un coin du monde fascinant ou un livre d’art
  • écrire dans un journal
  • boire son thé préféré…


Source d’énergie et de résilience, la créativité:

  • met à profit les talents distinctifs de chacun
  • favorise la cohésion d’une équipe
  • augmente la motivation
  • invite à l’expression
  • et permet de faire échec au sentiment d’impuissance et à l’épuisement professionnel


Les mots d’ordre donc pour entretenir sa créativité : se poser, imaginer et sourire, au moins 10 minutes par jour... 😊

Janvier : le temps de prioriser

12/01/2018

Janvier : le temps de prioriser

Et si janvier n’était plus le mois du froid, des vacances terminées et du stress retrouvé? Si janvier était plutôt un mois douillet où, à l’abri du froid, on prenait le temps de choisir, de planifier, d’aménager le prochain droit?


Un milieu de travail à la fois productif et paisible, ce n’est pas impossible, dans la mesure toutefois où on dispose des ressources et des outils nécessaires à l’atteinte des objectifs visés. Pour bien gérer une organisation, il est essentiel d’identifier ses priorités, de connaître sa capacité organisationnelle, et d’aller chercher du soutien lorsqu’on ne dispose pas à l’interne des ressources ou de l’expertise nécessaire à la réalisation de certaines priorités.


Il est difficile de gérer avec vision lorsqu’on a le nez collé sur l’arbre, lorsqu’on a les mains prises dans les opérations quotidiennes. Bien gérer, c’est orchestrer, planifier, soutenir, afin de permettre à une organisation de croître et de s’adapter aux besoins changeants du milieu. Un chef d’orchestre occupé à remplacer le premier violon n’a plus la perspective nécessaire pour jouer son rôle de guide et inspirer.


Si vous n’avez plus le temps de respirer, c’est que quelque chose ne va pas. N’hésitez pas à remettre en question votre mode de fonctionnement, à considérer la possibilité de structurer les choses autrement, à déléguer, à vous arrêter quelques instants. Faites de ce mois de janvier un temps de priorisation de sorte que vous puissiez traverser calmement les prochaines semaines de l’hiver et le printemps à venir.

Peut-on mesurer le bonheur?

16/12/2017

Peut-on mesurer le bonheur?

La créativité d'une organisation est sans nul doute un indicateur de la santé de son climat de travail. Stimuler cette créativité n'est pas toujours chose facile. En cernant les valeurs et comportements de vos équipes, il est possible d'identifier sur quoi travailler pour rehausser le climat de travail et conséquemment, le bonheur, la créativité et la performance de votre organisation!

 

Notre outil de diagnostic Climat360 permet de mesurer 20 indicateurs de votre climat de travail et d'identifier près de 40 types de rehaussement de gestion différents selon la situation. 

 

La mesure du climat de travail est une décision proactive par laquelle une organisation se donne les moyens d’influencer son futur. À la lumière de cet exercice, elle pourra identifier des gestes dont les effets seront mesurables à court, moyen et long terme.